Pania Chann

Cuisinier de passion

Après avoir testé plusieurs secteurs professionnels, plus particulièrement celui du prêt-à-porter, Pania Chann a obtenu un CAP de cuisine à l’issue d’une formation passée à l’AFPA de St - Malo.

En choisissant ainsi le métier de cuisinier, Pania Chann perpétue à sa façon l'héritage de sa mère, qui a eu un restaurant réputé à Phnom Penh au Cambodge, plusieurs années auparavant lorsqu’il était enfant.

Pania Chann n’a, certes, pas débuté la cuisine très tôt mais cela ne l’a pas empêché d’être ambitieux et audacieux en intégrant de grandes maisons. Après avoir effectué un stage chez Hédiard pendant sa formation, il a tout de suite été pris dans la maison (une fois son CAP obtenu), auprès du chef Jean-André Lallican et du second Jérémy Chauvel.

Curieux et passionné, Pania Chann se lance un nouveau défi. Il accepte un poste de chef de partie pour l’ouverture de l’hôtel Montaigne (Avenue Montaigne), que le chef Dominique Dubray, rencontré durant un stage chez Lenôtre au Pavillon Elysée, lui propose. Le temps des travaux de l’hôtel Montaigne, Pania Chann a eu l'occasion de travailler chez Marius et Janette.

Amoureux de gastronomie, Pania Chann continue à faire ses classes, dans un étoilé cette fois-ci, chez Alain Senderens, avec le chef Jérome Bantel, Place de la Madeleine.

Soucieux de se nourrir de nouvelles expériences, il intègre Le Camelia, un des restaurants du Mandarin Oriental à Paris. Peu de temps après, Thierry Marx le choisit pour faire partie de la brigade du Sur Mesure, second restaurant du Mandarin Oriental doublement étoilé.

Après avoir travaillé dans différentes maisons, il a appris le goût et l’esthétique culinaire. Pania Chann est tombé amoureux des produits de saison, et, est très sensible au terroir des régions. Il cherche avant tout à créer des émotions, capables de faire voyager les clients et de leur procurer un vrai moment de plaisir.

Vos coordonnées

Votre message :